La Force de l’art 02 ou Souvenirs du Futur

Que la Force soit avec toi !
Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliées la plus puissante.
Star Wars

Non, nous ne sommes pas seuls ici, c’est une grande nouvelle que je veux vous présenter, après ma dernière visite au Grand Palais. Nous avons utilisé trop l’ancienne épithète comme les génie, le talent extraordinaire, etc., donc c’est difficile de comprendre d’autres types des manifestations intelligentes sur la Terre.
C’est pour ça que la visite au Grand Palais s’impose toute suite , vous allez voire l’action « La Force de l’art 02 « , une série incontournable qui parle en réalité d’une autre monde sensible , récemment dévoilée des explorateurs Sans fautes de l’univers de l’art contemporain.

J’ai découverte de cette façon la, les nouvelles espèces intelligentes qui s’appelle « triennaloide . Leurs univers ce n’est pas du toute parallèle, ils sont apparemment comme nous, mais ils existent depuis toujours dans notre conscience.
Un fois par trois ans vous pouvez les découvrir au l’action plus haut cité. De facto ils représente l’image multipliée des notre besoins telluriques, éphémère, de jure, ils sont des justiciers capables des analyses cyniques, toujours cultes, sur notre existence misérable, des pauvres consommateurs inconscients.
Les biennaloides sont pareils, aussi les pentannaloides , ils se nourrissent avec des déches comme des panneaux détruits , emballages flottantes sur la boue , des boules brillantes en chrome surdimensionné , ou avec de gélatine colorée .
Alors, l’idée que nous vivons seuls dans la surface de notre Terre c’est écrasée, quand même dans le temps de Giordano Bruno quand la Terre c’était plat pour l’église à l’époque. Comme toute l’infrastructure de l’art contemporain c’est déjà vu, on peut dire des « Souvenirs du Futur « la citation de l’oeuvre de Erich von Däniken , l’écrivain suisse .
C’est pour ça que d’autres artistes dites » terriens »ils n y a pas d’accès à ce grand mouvement officielle de Force pure, extra terrestre. Ni le publique, il ne s’engage pas à ces nouvelles énergies d’esprits, ils restent tranquilles devant les caisses de billets de musée du Louvre. Peut –être, ils sont pas prêts pour prendre les bonnes décisions dans leur choix des périples culturelles.

En tout cas, dans le Grand Palais l’écho c’est très puissant, pas des vivants en général dans cet espace, mais surtout avec un fluide créé par tout être vivant, une énergie qui nous entoure et nous pénètre.
Par la suite c’est calme, trop calme, une tempête c’est en traîne de venir ? Il y a un aphorisme qui dit : »de sublime au ridicule il n y a pas qu’un pas « Le cri d’un titre de résonance oblige à une vraie motivation pour cette action, mais nous découvrons à l’intérieur des installations morbides, cyniques, avec la mode d’emploi sur les textes accrochée sur les murs. Si les textes ne vous disent rien , il y a de médiateurs culturels qui vont aller des vous convaincre .
Ni émotions, ni idées, que d’une grande narcissisme extraterrestre dominée d’une bigotisme impuissant.
Franchement je ne peut pas comprendre pour quoi l’esprit cynique est toujours associées avec l’esprit culte, cette chose à devenu emblématiques, toutes l’artistes qui sont en vogue applique cet recette sans risque. Et le pauvre publique, toujours insultée il est obligée d’être obéissante, ils est toujours pas capable de bien comprendre la vraie chemin de la vie, ils à besoin des interprètes de type 02 extraterrestres.
Attention mes Dames et Messieurs extraterrestres, il y a beaucoup de pauvres gens qui ont une parcours culturelle bien que plus grand comme vous croix.
Finalement toutes ces grilles des programmes imposés partout faites des graves discriminations esthétiques, manquantes d’une possibilité de choix. Toujours des extrêmes : Des triennaliens –artistes sans pitié , avec des actions dites cérébrales avec des forces –farces imaginaires , en contresens avec des actions – foires populaires avec des artistes – terriens , chassée en permanence des dettes , des factures qui n’ont pas la lucidité d’avoir une vraie cohérence avec eux – même dans leurs oeuvres .
Mais quelle générosité de la part des organisateurs de Salon : l’entrée pour l’artistes professionnelles c’est pas payante ; quelle honneur !
Ne vous inquiétez pas, rien c’est gratuite dans l’art ; le nouveau type de cynisme, organise toutes : c’est gratuite pour bien comprendre qu est –ce que ce l’art aujourd’hui, pour nous engager exactement dans cette espèce des modalités des penses. C’est interdit de les faire contraires, sinon vous étés expulsée tacites de monde de l’art. Bienvenus staliniens !
En revanche, pour le publique c’est moins cher qu’une périple interstellaire ; pour connaître en vraie des territoire célestes capables d’acquérir des biennaliens , triennaliens , etc. , c’est obligatoire d’être Mecena , Fondation Cartier , FRAC , etc. , ils sont toujours prêts pour bien payer cette onéreux voyage.

On peut constatée la ressemblance entre le monde des triennaliens et notre monde politiquement vexée dans des chemins culturelles douteux .
La Force est une sorte d'élément mystique qui donne de grands pouvoirs à ceux qui savent l’utiliser, comme nous sommes déjà convaincu de Jedi ou Dark Vader sur Star Wars .
Dans le Salon c’est toujours pareil, des contradictions qui sépares le bien et du mal. Il y a des intentions humaines dans quelques produits culturelles d’ici, pas que d’espaces installations sans histoire, avec des idées implosives, surtout cérébrales, manquantes des vraies traces des douleurs ou des joies humaines. Ça c’est normale pour eux, ils parlent toujours de la nature , leur monde extraterrestre c’est vert , toute est vert , alors ils sont militantes pour d’être vert ; ils mangent pas des êtres vivantes comme des colombes , ou agneaux , ils n’usent pas des produits en plastiques , jamais des voitures , ils sont raisons d’être verts . Alors , si vous étés coupables des ces grandes fautes je vous prie de ne pas essayer d’être artistes ; quand même pour le publique c’est pareil , laisse en tranquillité la futur « La Force de l’art 03 « , vous étés pas digne de ces mondes des saints .
On jette un coup d’oeil sur ce haut – monde venu d’ailleurs , difficile accessible pour tous :
Mircea Cantor réussie la performance de nous parler avec une simplicité émouvante sur l’amour , comme moteur des toutes notre histoire , la seule peut – être capable de nous transporter par Grande Porte en l’or de notre éphémère existence sur la Terre .
Thèse, antithèse, synthèse, la triade hégélienne c'est-à-dire L’âne –artiste, le model - choisi , la peinture – produit culturelle , quelle esprit d’observation pleines des profondeurs ! Merci Xavier Boussiron et Arnaud – Rojoux parce que vous exister dans l’art extraterrestre !
Inattendu alto – reliefs des terres marrons et noires en résine , pour moi , une de plus poétique vision existant en Salon , secondée des sensuelles tronches des arbres en blanc et acier comme un triste suris – un travail de Didier Marcel .
Heureusement, Julien Prévieux à bien pensée pour notre aide ; nous pouvons trouver sur un mur, à coté d’une bibliothèque toutes les formules magiques pour bien comprendre l’évolution esthétiques du monde ; toute de même c’est bien d’apprendre quelques notions chez FRAC ; mais pour d’artistes faites attention, l’age c’est très important, n’essayez pas si vous avez 41 ans , parce que maintenant toutes c’est classifiée par génération . Philippe Mayaux parle de moi – un agitateur !

C’est obligatoire

C’est obligatoire

C’est obligatoire

Cornel Barsan